Le Thé en Inde

Le thé en Inde est intimement lié à l’histoire de l’Angleterre, sa culture et son développement datent du XIX siècle et pourtant l’Inde est aujourd’hui un des plus gros producteurs de thé au monde.

Les Compagnies Maritimes Anglaises des Indes

Ce sont les Compagnies Maritimes Anglaises des Indes qui ont permis le commerce du thé entre l’Inde et l’Occident ; elles ont vite réalisé tout l’intérêt de posséder leurs propres plantations notamment lorsque la British East India Compagnie perd le monopole du commerce du thé chinois. C’est ainsi que des essais de plantation de théier sinensis sinensis furent tentés à la fin du XVIII siècle dans des jardins botaniques aux alentours de Calcutta. Les résultats furent encourageants.

D’autre part au début du XIX siècle, dans la province d’Assam des défrichements permirent de découvrir une autre variété de théier : le Camelia sinensis assamica.

En 1834 est crée le premier comité du thé et sa culture peut commencer. Des ouvriers chinois furent convaincus de venir en Inde enseigner la fabrication du thé. La variété assamica se développe particulièrement bien en plaine et a une production plus importante que le sinensis; le thé produit est plus fort et plus corsé. Cela permet à la Compagnie d’Assam de voir le jour en 1839 afin de développer la culture du thé en plaine.

La naissance du Darjeeling

En parallèle, le botaniste Robert Fortune est chargé par la British East India Comany de dérober aux chinois des plants de théier Camelia sinensis, véritable entreprise d’espionnage industriel, afin de les implanter dans la région du Darjeeling, située plus au nord de l’Inde et en altitude, sur les contreforts de l’Himalaya. Ces plantations continuent aujourd’hui encore à offrir des thés d’excellente qualité. Certains considèrent même le thé Darjeeling comme le meilleur au monde.

the en inde

Le thé Tchai

Après son indépendance, l’Inde a continué de produire du thé et d’en exporter la quasi-totalité. Ce n’est que vers 1920 que la consommation sur place se démocratise à la faveur d’une campagne publicitaire d’envergure reposant en particulier sur le bénéfice santé de l’eau bouillie qui devient potable. Cependant le thé consommé est de moins bonne qualité, il est bu très corsé et souvent additionné de lait et d’épices, le thé Massala Tchai est né. Au Cachemire c’est avec de graines de cardamome et des amandes pilées qu’il est préféré. Au Pendjab il est infusé dans du lait additionné de poivre ou de piment rouge.

Le thé (tchai en hindi) est bu partout en Inde et vous est souvent offert dans une simple petite tasse en terre que les Indiens ont coutume de jeter à terre après avoir bu afin qu’aucun membre de caste inférieure ne puisse boire dans la même tasse… et fabriquer à l’infini des petits récipients en terre qui retournent à la terre.

  • FRAIS de port OFFERTs

    Le frais de port sont offerts à partir de 49€ d’achat dans toute la France  métropolitaine.

  • Tél : 06 03 28 24 44

    Contactez-nous pour toute question du lundi au vendredi de 10h00 à 18h00.

  • Sécurisé

    Site et paiement sécurisé

Actualités